Mots-clefs

68817782_sChère lectrice, Cher lecteur,

Mon mois de janvier apparaît associé à la création… J’ai tenté de proposer de nouvelles chroniques pour mon blogue… Pas toujours facile d’innover, d’intéresser, de stimuler, de faire rêver par le biais de la littérature… La création fait aussi partie de mon métier. En tant que professeure, je me dois d’essayer de nouvelles stratégies, de développer des projets pour aider les étudiantes et les étudiants à parfaire leurs habiletés langagières. Je me dois également de tenter de leur donner le goût d’aimer la langue française… En ce sens, j’ai débuté un semestre et encore une fois, je me lance dans une aventure qui, je l’espère, plaira à mes étudiantes et à mes étudiants ! J’ose croire qu’ils vont apprécier développer leur blogue !

Voici les livres chroniqués en janvier :

Deux nouvelles chroniques ont vu le jour :

Camellia du blogue Camellia Burows rédige aussi une chronique pour suggérer une idée de cadeau.

De plus, janvier 2017 a marqué le Québec d’une façon atroce… Des attentats ont eu lieu dans la vieille capitale… Une ville que j’adore, un endroit où j’ai vécu durant de nombreuses années. À cet égard, j’avoue que ce mois est difficile émotionnellement…

Pour terminer, je vous laisse sur ces paroles magnifiques du grand Gilles Vigneault tirées de sa chanson « Mon pays » :

De mon grand pays solitaire
Je crie avant que de me taire
À tous les hommes de la terre
Ma maison c’est votre maison
Entre mes quatre murs de glace
Je mets mon temps et mon espace
À préparer le feu, la place
Pour les humains de l’horizon
Et les humains sont de ma race

Mais encore, je vous invite à écouter et à regarder la sublime Monique Leyrac interpréter «Mon pays » de Gilles Vigneault. Cette chanson illustre très bien l’âme québécoise…

 

Je vous souhaite un excellent mois de février.

Bien à vous,

Madame lit

Sopotfestiwal (2012, 24 avril). Monique Leyrac –Mon pays (Sopot-1965) [Vidéo en ligne]. Récupéré de https://www.youtube.com/watch?v=xwCA8eGEjCc