Mots-clefs

,

duras_hirohima_mon_amour

Chère lectrice, Cher lecteur,

Pour rendre un hommage à Emmanuelle Riva qui est décédée cette semaine, je vous offre un extrait d’Hiroshima mon amour où elle resplendissait en interprétant le personnage principal féminin.

Elle

…Je te rencontre.
Je me souviens de toi.
Qui es-tu?
Tu me tues.
Tu me fais du bien.
Comment me serais-je doutée que cette ville était faite à la taille de l’amour?
Comment me serais-je doutée que tu étais fait à la taille de mon corps même?
Tu me plais. Quel événement. Tu me plais.
Quelle lenteur tout à coup.
Quelle douceur.
Tu ne peux pas savoir.
Tu me tues.
Tu me fais du bien.
Tu me tues.
Tu me fais du bien.
J’ai le temps.
Je t’en prie.
Dévore-moi.
Déforme-moi jusqu’à la laideur.
Pourquoi pas toi?
Pourquoi pas toi dans cette ville et dans cette nuit pareille aux autres au point de s’y méprendre?
Je t’en prie… (p. 35)

La voici dans un scène où elle brille…

Ce scénario de Duras figure parmi mes lectures préférées identifiées dans mon À propos.

Avez-vous lu ce bouquin de Duras? Avez-vous vous vu le sublime film d’Alain Resnais?

Bien à vous,

Madame lit

Duras, M. (1971). Hiroshima mon amour.  Paris : Gallimard, coll. Folio

Resnais, A. (2009, 12 mars). Hiroshima mon amour [Vidéo en ligne]. Récupéré de https://www.youtube.com/watch?v=kRcc6mlbtsI