Étiquettes

chanson_francaise1

Chère lectrice, Cher lecteur,

Je propose, avec Camellia du blogue Camellia Burows, une nouvelle chronique mensuelle. Et oui, une autre! Ainsi, chaque mois, nous allons présenter une idée de cadeau. Parfois, nous ne savons pas toujours quoi offrir à un membre de notre entourage pour son anniversaire ou lors d’une occasion spéciale comme Noël. Donc, grâce à cette nouvelle chronique, nous espérons vous aider en vous suggérant des idées.

Avez-vous parmi vos proches une ou un passionné par la chanson française? Si oui, permettez-moi de vous parler de ce magnifique bouquin de Serge Levaillant, Jacques Pessis et Pierre Saka : Les plus beaux manuscrits de la chanson française. Comme son titre le soulève, cet ouvrage permet de créer un lien intime entre le lecteur et les grands artistes de la chanson. Ainsi, le lecteur se sent privilégié puisqu’il a accès aux manuscrits des chansons qu’il connaît bien… Il peut remarquer que des mots ont été rayés, changés, etc. En fait, il voit comment le processus créatif de l’artiste se déroulait et il a accès à sa calligraphie. Certains écrits se présentent sous la forme d’une partition musicale. Cet ouvrage est structuré de la façon suivante. La page de gauche expose une petite histoire de la chanson, relate des anecdotes la concernant et dévoile le contexte dans lequel cette dernière a été créée. Dans la page de droite, le lecteur retrouve le manuscrit de la chanson.

Par exemple, en ce qui concerne la chanson «Syracuse» d’Henri Salvador dont l’auteur est Bernard Dimey, le lecteur apprend que :

Il y a surtout Syracuse, créée avec Henri Salvador, qui a fait le tour du monde. Ces couplets sont nés en moins d’une demi-heure, à l’occasion d’un dialogue autour d’une table de bistrot où Dimey a ses habitudes. Pour rire, ils [Dimey et Salvador] entreprennent de réunir, dans le même texte, les plus beaux mots que leur inspire la langue française. Ils n’imaginent pas, alors, que Syracuse va faire le tour du monde. (p.  74)

chanson2

Pour accompagner l’explication concernant la chanson, nous retrouvons aussi de très belles photos des artistes ou encore une image de leurs cahiers de composition. Comme leurs refrains se retrouvent parfois sur nos lèvres et bien il est agréable de voir leur visage défiler. Le papier de l’ouvrage s’avère de qualité et il est captivant de tourner les pages de ce dernier. Le format est assez grand, ce qui permet au lecteur de bien apprécier la mise en page.

Mais encore, l’ouvrage couvre les œuvres majeures de la Révolution française à aujourd’hui des auteurs et des interprètes comme Édith Piaf, Jacques Brel, Léo Ferré ou encore Renaud pour ne mentionner que ces derniers.

En ce sens, ce bouquin se veut un hommage à la chanson française. Grâce à ce dernier, nous retrouvons les refrains qui nous touchent, qui nous entraînent dans une autre époque, qui nous rendent nostalgiques…

Comme le mentionne Sophie Durocher dans la préface :

Mettre la main sur le manuscrit d’une chanson qui a bercé notre jeunesse, c’est comme trouver une photo d’enfance de l’être aimé dont on découvre soudain qu’il avait les cheveux bouclés et une blondeur insoupçonnée.

Alors, j’espère que cette première idée de cadeau vous aidera si vous avez autour de vous une passionnée ou un passionné de la chanson française… J’ai été ravie, de mon côté, de le recevoir en cadeau.

chanson3

Pour connaître la suggestion de Camellia, n’hésitez pas à cliquer sur Camellia Burrows.

Que pensez-vous de cette nouvelle chronique?

Bien à vous,

Madame lit

Levaillant, S. Pessis, J., Saka, P. (2007). Les plus beaux manuscrits de la chanson française. Montréal : Hurtubise.