john

Chère lectrice, Cher lecteur,

Comme mentionné dans mon précédent billet, le 25 septembre a été désigné officiellement comme étant la Journée des Franco-Ontariennes et des Franco-Ontariens. Alors, comme citation du dimanche, il fallait bien que je vous en présente une tirée d’un livre franco-ontarien. À cet égard, pour souligner le combat mené par les hommes et les femmes de l’Ontario pour permettre aux jeunes d’avoir une éducation en français, les auteurs Jean-Claude Larocque et Denis Sauvé ont écrit John et le Règlement 17. Le Règlement 17 remonte au 25 juin 1912 et le ministère de l’Éducation de l’Ontario l’avait institué pour limiter l’enseignement en français dans les écoles…

Voici une belle citation tributaire de ce récit franco-ontarien fort intéressant :

Le 25 novembre 1916

Mon cher Louis,

[…]Quand j’ai accepté le poste à la nouvelle École du Sacré-Cœur, je savais que ce serait difficile, mais les gens autour de moi ont fait tellement de sacrifices pour que leurs enfants aient droit à l’enseignement en français, que je ne pouvais pas les laisser tomber. On comptait sur moi. Tous ces petits enfants catholiques et français ont besoin de moi. Je me suis donc résignée, sachant que cela mènerait probablement à la fin de notre relation. Comme je suis désolée! Heureusement que leurs marques d’estime et leurs témoignages de reconnaissance sont un baume. Si Dieu a tracé ce chemin pour moi, c’est que l’enseignement est ma vocation, mon devoir, mon destin. (p. 223).

N’hésitez pas à plonger dans ce récit identitaire qui raconte une page importante de l’Ontario français : la lutte pour l’enseignement en français.

De surcroit, je vous encourage à aller visiter le catalogue de la maison d’édition David qui fait tant pour le rayonnement de la culture francophone en Ontario.

Avez-vous apprécié cette petite aventure historique?

Bien à vous,

Madame lit

Larocque, J.C. et Sauvé, D. (2014). John et le règlement 17. Ottawa : David.