Mots-clefs

,

Le premier jardin Anne Hébert

Chère lectrice, Cher lecteur,

Comme j’ai une amie qui est déménagée hier dans la vieille capitale (Québec), j’ai eu le goût de partager un extrait du bouquin d’Anne Hébert Le Premier jardin dans lequel nous retrouvons de magnifiques citations sur cette noble ville.

Ce bel été qu’il fait. Il s’agit de ne pas respirer trop profondément et de bien rejeter l’air après qu’il a régénéré le sang. Tout juste de quoi vivre dans l’instant. S’en tenir au seul présent. Tout comme si elle faisait partie des amis de Maud, attablés à la terrasse étroite d’un petit café, rue Saint-Jean. Déjà, elle a regardé du plus loin qu’elle a pu, tout le long de la rue, jusqu’à l’église du Faubourg. Comme pour s’assurer que rien de menaçant ne pouvait venir de ce côté.
Ils parlent tous à la fois. Ils tentent d’expliquer la rue Saint-Jean, le samedi soir, en été. Des grappes de jeunes, entassés aux terrasses. Les passants tous du même côté de la rue, on n’a jamais su pourquoi. On roule à dix milles à l’heure. On a tout le temps de faire son marché et de choisir, sans descendre de voiture, la fille ou le garçon qui conviennent.
Ils rient. Ils font la fête à Flora Fontanges parce qu’elle est une actrice et qu’elle vient des vieux pays. Ils décident de lui faire des honneurs de la ville. Ils la traitent comme une touriste modèle. Le circuit habituel. La maison Montcalm, les trésors des ursulines et de l’Hôtel-Dieu. À la maison du Fort, quelqu’un dans la pénombre, parmi les maquettes bien alignées, raconte la bataille, de quelques minutes à peine, au cours de laquelle, en 1759, on a perdu la ville et tout le pays. (p. 29-30).

Si vous avez envie de découvrir la ville de Québec à travers les yeux d’Anne Hébert, il ne faut surtout pas hésiter à lire Le Premier jardin qui raconte l’histoire d’une actrice jouant dans la pièce de Samuel Beckett, Oh les beaux jours.  Cette actrice fait un retour dans son Québec natal, mais également en elle-même…  Un livre où le lecteur ressent tout l’amour que vouait Anne Hébert à la vieille capitale…

40328929 - quebec city, canada.

Bien à vous,

Madame lit

Hébert, A. (2000). Le Premier jardin. Cap-Saint-Ignace : Boréal compact.
Édition originale : Le Premier jardin. Paris : Seuil, 1988.

Vieux Québec