Mots-clefs

,

1203643-ecrivaine-anne-hebert

Chaque fois que j’écris quelque chose (…), je ne sais absolument pas comment ça va tourner. Chaque fois, c’est une aventure. Il faut le faire à ses risques et périls. Et c’est justement en risquant de se tromper très profondément qu’on peut faire quelque chose. Il faut prendre ce risque-là au départ. Ce risque est peut-être la part la plus importante de toute œuvre. – Anne Hébert

Chère lectrice, Cher lecteur,

Hier, Anne Hébert aurait eu cent ans et les personnalités du milieu culturel et journalistique ont tenu à lui rendre hommage par le biais d’articles ou encore de reportages.

Ainsi, La fabrique culturelle a présenté sur son site Web un superbe reportage nous montrant une Anne Hébert sensible, humaine, passionnée par le processus d’écriture. Je l’ai visionné et je peux vous dire que je me suis laissée emporter par les paroles de l’écrivaine. J’ai encore découvert de nouveaux éléments sur elle (ses auteurs préférés, sa façon de travailler, son amour pour Paris et le Québec, etc.). Alors, je conseille à tous les amoureux de l’écriture, les passionnés de l’univers hébertien de le regarder et de consulter les articles l’accompagnant!

Mais encore, j’ai déjà affiché sur ce blogue mon poème préféré d’Anne Hébert qui est «Amour». Si vous voulez le relire, vous pouvez cliquer sur le mot Amour. Je vous invite également à regarder la vidéo suivante que j’ai trouvée sur Youtube. J’ai été très émue d’entendre Anne Hébert lors de La nuit de la poésie réciter mon poème favori ainsi que celui portant le nom «Ève». Quoi de mieux pour lui rendre hommage en cette année de son centenaire que d’entendre sa voix, d’entrer avec elle dans sa poésie, de la regarder.

De mon côté, pour rendre hommage à cette figure majeure de la littérature québécoise, je vous offre son poème «Marine». Pourquoi ce dernier? Parce que j’adore l’eau… cette dernière m’apaise…. Et comme la thématique de l’eau est très présente dans l’univers hébertien, je ne pouvais m’empêcher de vous le faire découvrir car il me parle énormément, suscite en moi des vagues d’émotion, me permet de fermer les yeux et de me laisser bercer par le mouvement du Saint-Laurent…

Marine

À quoi rêvais-je tantôt,
Que j’étais si bien?

Quel est ce flux
Et ce reflux
Qui montent sur moi,
Et me font croire
Que j’étais endormie,
Sur l’île,
Avant le montant,
Et les vagues
Maintenant
Me surprennent
Tout à l’alentour?

Est-ce dans un coquillage
Que j’entends la mer?
Est-ce le vent sur nos têtes,
Ou le sang qui bat à ma tempe?

Dans quelle marine
Ai-je donc vu mes yeux?

Qui donc a dit
Qu’ils étaient calmes
Comme un puits,
Et qu’on pouvait
S’asseoir sur la margelle
Et mettre tout le bras
Jusqu’au coude
Dans l’eau lisse?

Gare aux courants du fond,
Au sel, aux algues,
Et aux beaux noyés
Qui dorment les yeux ouverts,
En attente de la tempête
Qui les ramènera
À la surface de l’eau,
Entre les cils.

(Anne Hébert, Les songes en équilibre, 1942)

Mais encore, Sylvie Paquette, une artiste de chez-nous, a fait paraître un album en mai dernier et elle a mis en musique quelques poèmes d’Anne Hébert. Voici donc le poème «Marine» interprété par Sylvie Paquette…

En ce sens, c’était ma façon de vous parler encore d’Anne Hébert au lendemain de son anniversaire…

Si vous voulez relire ou découvrir quelques uns de mes articles portant sur les romans d’Anne Hébert, voici les titres et vous n’avez qu’à cliquer sur le lien.

N’hésitez pas à les consulter, vous serez peut-être inspiré pour votre achat du 12 août!

Bien à vous!

Madame lit

Photo : Archives PC- Tirée de : Guy, C. (2016, 1er juin). Anne Hébert (1916-2000) : pour toujours Anne Hébert. La Presse. Récupéré de http://www.lapresse.ca/arts/livres/201605/31/01-4986942-anne-hebert-1916-2000-pour-toujours-anne-hebert.php

Labrecque, J.-C. et J.-P. Massé (1980). Anne Hébert-La Nuit de la Poésie 1980 [Vidéo en ligne]. Récupéré de https://www.youtube.com/watch?v=6auK9BLHyp4

Lamaladiedubonheur. (2013, 9 octobre). Sylvie Paquette –Marine (poème d’Anne Hébert)-Images de Robert Campeau. Récupéré de https://www.youtube.com/watch?v=1qKjAQwxgpI