Étiquettes

La terre est iciChère lectrice, Cher lecteur,

Comme à chaque dimanche, je vous présente donc une citation tirée d’une de mes lectures… Aujourd’hui, permettez-moi de vous offrir un extrait de La terre est ici d’Élise Turcotte abordant le dimanche. Alors, pour souligner cette journée de la semaine, voici pour vous la magnifique plume d’Élise Turcotte

 

 32

Nous aimons donc, finalement, les aiguilles qui tournent. Nous aimons qu’il soit l’heure de quelque chose, après le hasard et l’amour qui sépare en deux la maison. Nous dînons avec des amis, ajoutant des livres sur les étagères; cela nous remplit de paysages. Un dimanche, il y a des larmes, la vie qui arrête et qui brûle près de nous. Nous regardons, finissons notre repas dans les ténèbres. […]

33

Dimanche nous étonne; le réel construit la musique, et plus tard, la lumière qui nous reste. Dehors, le vent décolore le ciel, les maisons. Le cœur change, soudain il entraîne la ville derrière nous avec le passé. Nous comparons les passions, la durée. Nous sommes partout, apprenant l’espace et la couleur pleine d’objets. Le pôle Nord se trouve quelque part dans notre cerveau. Pour une fois, la peur ne remplit pas le réel. Ni la forme du rêve. Ni l’image immédiate de la disparition. (p. 64-65)

Aimez-vous ce type d’écriture de l’intime?

Bien à vous en ce dimanche,

Madame lit

Turcotte, É. (1989). La terre est ici. Montréal : vlb éditeur.