Étiquettes

La chambre verte2Chère lectrice, Cher lecteur,

Je vous présente ma lecture du moment La chambre verte de Martine Desjardins. Je lis ce roman selon la recommandation de la cousine de mon père. L’écrivaine est une de ses amies. Par ailleurs, la description présentée sur la quatrième de couverture a vivement piqué mon intérêt.

Saga familiale joyeusement gothique où les vieilles filles se soûlent à l’essence de vanille, les orphelins cherchent à venger leur héritage volé et les maisons assouvissent leurs pulsions meurtrières, La chambre verte illustre, avec un humour vif et caustique, la fatalité des fortunes bourgeoises : la première génération amasse le capital, la deuxième le fait fructifier, tandis que la troisième dilapide le patrimoine jusqu’au dernier sou.

De plus, ce roman a reçu un très bon accueil auprès des critiques littéraires québécois. D’ailleurs, vous pouvez consulter l’article «La chambre verte : la misère des riches», publié dans la revue l’Actualité.

Au plaisir de vous parler davantage de ce roman et plus particulièrement de ces vieilles filles qui se soûlent à l’essence de vanille!

Bien à vous,

Madame lit

Desjardins, M. (2016). La chambre verte. Québec, Alto, 247 p.

Malavoy, T. (2016, 20 avril). La chambre verte : la misère des riches. L’Actualité. Récupéré de http://www.lactualite.com/culture/la-chambre-verte-la-misere-des-riches/