Mots-clefs

coeur

Chère lectrice, Cher lecteur,

En guise de cadeau pour la Saint-Valentin, je vous offre mon poème préféré d’Anne Hébert. Ce dernier parle depuis très longtemps à mon cœur. Il est un hymne, une messe, une offrande, une incantation, un espace sacré où peut s’abreuver le divin.  C’est aussi le poème d’amour que j’affectionne le plus…

Amour

Toi, chair de ma chair, matin, midi, nuit, toutes mes heures
et mes saisons ensemble

Toi, sang de mon sang, toutes mes fontaines, la mer et mes
larmes jaillissantes

Toi, les colonnes de ma maison, mes os, l’arbre de ma vie, le mât
de mes voiles et tout le voyage au plus profond de moi

Toi, nerfs de mes nerfs, mes plus beaux bouquets de joie, toutes
couleurs éclatées,

Toi, souffle de mon souffle, vents et tempêtes, le grand air de
ce monde me soulève comme une ville de toile

Toi, cœur de mes yeux, le plus large regard, la plus riche
moisson de villes et d’espaces du bout de l’horizon ramenée

Toi, le goût du monde; toi, l’odeur des chemins mouillés, ciels
et marées sur le sable confondus

Toi, corps de mon corps, ma terre, toutes mes forêts, l’univers
chavire entre mes bras

Toi, la vigne et le fruit; toi, le vin et l’eau; toi, le pain et la
table, communion et connaissance aux portes de la mort

Toi, ma vie, ma vie qui se desserre, fuit d’un pas léger sur la
ligne de l’aube; toi, l’instant et mes bras dénoués

Toi, le mystère repris; toi, mon doux visage étranger et le cœur
qui se lamente dans mes veines comme une blessure.

Je vous souhaite une très belle Saint-Valentin…

Bien à vous,

Madame lit