Chère lectrice, cher lecteur,

Mon bilan du mois d’août est marqué par deux livres québécois, un français, un britannique et un autre américain. J’ai lu un total de 1291 pages malgré le retour au travail.

Voici mes lectures du mois d’août et le lien se référant à ma chronique. Aussi, en cliquant sur le nom de l’écrivaine ou de l’écrivain, vous serez dirigé vers un site comme l’Académie française ou Wikipédia pour vous permettre d’en apprendre davantage sur la femme ou l’homme de lettres.

L’énigme du retour de Dany Laferrière (littérature québécoise)

Check-point de Jean-Christophe Rufin (littérature française)

L’orangeraie de Larry Tremblay (littérature québécoise)

Lady Susan de Jane Austen (littérature britannique)

la vie amoureuse de nathaniel p. d’Adelle Waldman (littérature américaine) (chronique à venir)

L'énigme du retour   rufin-check_point

Mes lectures ont été très variées. J’ai voyagé dans des univers romanesques différents en août. Ainsi, je me suis retrouvée à Haïti dans L’énigme du retour en accompagnant le narrateur dans son retour au pays natal, j’ai sillonné les routes de la Bosnie en pleine guerre dans Check-point de Rufin, j’ai été confrontée à un drame humain au Moyen-Orient dans L’Orangeraie de Larry Tremblay, j’ai été témoin d’un échange épistolaire en Angleterre grâce à Jane Austen et son Lady Susan. Enfin, je termine mon mois d’août à New York, dans une réflexion sur les relations d’aujourd’hui et sur les valeurs nord-américaines grâce au roman la vie amoureuse de nathaniel p.  

o-LARRY-TREMBLAY-570   Lady_Susan

J’ai aussi rédigé un billet pour vous expliquer mon admiration pour Jane Austen Pourquoi Madame lit-elle des romans de Jane Austen?

Je crois que je sors enrichie d’un point de vue littéraire et humain de ce mois.

Voici une citation tirée de la vie amoureuse de nathaniel p. pour vous préparer à l’univers de mon prochain billet.

Il se demanda s’il souffrait d’une grave déficience, si – même s’il était considéré comme quelqu’un de bien par tous ses amis (et il était un très bon ami), et qu’il était dans l’ensemble un bon fils – quelque chose clochait sérieusement chez lui. L’amour révélait-il une vérité, un manque fondamental, une froideur, qui le poussait à reculer au moment même où la réciprocité était nécessaire ?

Vie_amour_nath_p

J’espère que vous avez un beau mois d’août sous le signe des livres!

Avez-vous lu un roman en août qui vous a marqué?