Un roman épistolaire comme lecture d’été? Voici quelques titres!

Madame lit

fountain-pen-447576_640

Aimez-vous les romans épistolaires? J’adore. D’aussi loin que je me souvienne, ma première rencontre avec ce genre littéraire remonte à ma lecture de Les liaisons dangereuses de Pierre-Ambroise-François Chordelos de Laclos au début des années 1990. Je me rappelle que j’avais le sentiment étrange que je partageais un petit quelque chose d’intime, d’authentique et d’unique avec la comtesse de Merteuil ou avec Valmont, pour ne mentionner que ces deux personnages. Au début, je doutais que j’allais aimer cet univers. Lire des lettres? Je n’étais pas tout à fait vendue à l’idée. Toutefois, j’ai bien vite compris que j’avais tort car en tant que lectrice, ma pulsion de voyeurisme était doublement sollicitée par le caractère singulier de ce type d’écrit. C’est comme si j’avais un accès particulier à la relation entre les personnages dans ce qu’elle a de plus profond : la communication. Cette impression m’habite toujours lorsque je feuillette ce type de roman…

View original post 518 mots de plus