Aimez-vous les textes poétiquL'énigme du retoures? Si oui, découvrez avec moi Dany Laferrière et son roman L’énigme du retour. Il fallait bien que je plonge un jour dans un livre de cet écrivain, premier Québécois à être admis à l’Académie Française. J’ai pris ce livre dans ma bibliothèque et je n’avais aucune idée que ce récit parlait du deuil, celui du père. J’ai lu la moitié du roman et je dois dire que je suis charmée par la plume de M. Laferrière. Les mots coulent, comme une rivière, et ils résonnent en nous longtemps. Ce roman, couronné de plusieurs prix (Prix Médicis 2009, Grand prix du livre de Montréal 2009, Prix des libraires 2010) entraîne le lecteur aux portes du deuil et de l’exil. C’est un retour au pays natal que vit le personnage principal et il se retrouve, comme Aimé Césaire, au bout de son petit matin… Voici un extrait :

 On peut bâtir sa maisonnette
Sur le flanc d’une montagne.
Peindre les fenêtres en bleu nostalgie.
Et planter tout autour des lauriers roses.
Puis s’asseoir au crépuscule pour voir
le soleil descendre lentement dans le golfe.
On peut bien faire cela dans chacun de nos rêves
On ne retrouvera jamais la saveur
de ces après-midis d’enfance passés pourtant
à regarder tomber la pluie. p.22

Ce n’est peut-être pas une lecture légère d’été, mais c’est un texte émouvant d’un homme qui nous raconte son parcours. Ainsi, ce dernier décide de fuir à l’âge de vingt-trois ans le régime de dictature sévissant dans son pays natal, Haïti, et il s’installe au Québec. Après trente-trois ans d’exil, il reçoit un coup de téléphone et la personne au bout du fil lui annonce la mort de son père. Il doit se rendre à New York aux funérailles et ensuite, il revient au point de départ, à Port-au-Prince, et il renoue avec sa famille. Comme le mentionne le narrateur au début :

J’ai pris la route tôt ce matin.
Sans destination.
Comme ma vie à partir de maintenant. p.13

Magnifique? Je vous en reparle lorsque j’aurai terminé. D’ici là, je vous souhaite de belles découvertes littéraires.

LAFERRIÈRE, Dany. L’énigme du retour, Montréal, Boréal Compact, 2010, 288p.