Manderley_for_ever

Je viens de terminer Manderley forever de Tatiana de Rosnay. Que dire? J’ai tout simplement adoré. J’ai aimé plonger dans la vie de Daphné du Maurier, d’habiter avec elle ses magnifiques manoirs situés en Cornouailles, de marcher avec elle et ses westies le long des côtes face à la mer et surtout, d’être le témoin de son travail d’écrivain. Du Maurier travaillait d’arrache-pied à Menabilly dans sa demeure adorée et toute son âme était habitée par ses personnages. Je respecte énormément l’œuvre de celle avec qui la critique n’a pas toujours été tendre. Tantôt, Daphné du Maurier écrit une biographie, fait des recherches, sillonne l’Europe sur les traces de ceux qui alimenteront sa plume, se passionne pour un être, une maison, une histoire. Ou encore, elle s’isole pour rédiger un roman stimulée par l’inspiration qui a été sa plus fidèle compagne durant des années car elle a plus d’une trentaine d’écrits à son actif. Elle s’adonne également à la rédaction de nouvelles, de pièces de théâtre. Une de ses nouvelles est à l’origine du film d’Hitchcok Les Oiseaux. Lorsque j’ai terminé de lire la dernière page de cette biographie, je me suis sentie heureuse d’avoir fait, en quelque sorte, la rencontre de cette grande artiste tourmentée, qui a marqué la littérature du XXième siècle grâce à la plume de Tatiana de Rosnay. Je ne peux que ressentir de la gratitude. Voici une magnifique citation de Daphné du Maurier présentée dans le livre :

La liberté, celle d’écrire, de marcher, de flâner, de gravir une colline, de sortir un bateau, d’être seule.

Je vous recommande fortement cette biographie. Bonne lecture!!!